Votations de juin: jeux d’argent, monnaie pleine et surveillance des assurés

Le Parti Pirate Vaudois s’est réuni aujourd’hui samedi 5 mai 2018 en assemblée générale extraordinaire afin de prendre position sur les objets des votations du 10 juin prochain :

Le PPVD rejette la Loi sur les Jeux d’argent: NON aux arguments fallacieux

Le PPVD est contre la nouvelle mouture de la LJAR qui tente d’introduire la censure sur internet au nom de la protection des joueurs. Or, d’une part cette censure est totalement inefficace, car il est aisé pour un joueur qui veut vraiment accéder à un site de contourner ce blocage. D’autre part, cette censure est prévue comme moyen de régulation à long terme en outrepassant les procédures judiciaires qui font normalement garde-fou. Cette censure prendrait la forme d’une liste qui serait mise-à-jour par le gouvernement et qui chargerait les fournisseurs d’accès de bloquer systématiquement l’accès à des sites, ce qui pourrait être aisément abusé au nom de divers intérêt, en plus d’introduire un dangereux précédent. Le PPVD soutient les principes de cette loi, mais pas les solutions proposées pour la mettre en œuvre. NON à la LJAr.

Initiative Monnaie Pleine, Le PPVD refuse de revenir à l’ère du troc

L’initiative interdirait la monnaie virtuelle, soit 90% de la masse monétaire en Suisse. Il faudrait donc créer environ 300 milliards de CHF en espèce. Les monnaies alternatives et locales n’aurait plus droit d’être imprimées, sauf si la BNS s’en charge, ce qui n’est pas dans les valeur de son équipe dirigeante. L’initiative vante son caractère anti-bulle financière. Or, si cette initiative est adoptée par le peuple, les marchés s’emballeraient et la spéculation irait de bon train, ceci entraînant une instabilité de notre monnaie. L’initiative prétend également garantir la pérennité des comptes privés en cas de faillite, ce qui est faux, car chaque banque a des contrats privés avec ses clients. Les initiants proposent également une interdiction de dette, ce qui peut être dangereux car cela empêchera de pouvoir faire levier. Notons également qu’une majorité des cantons en Suisse est déjà endettée. Tout ceci nous ramènerait donc à un système de troc moyenâgeux. Même si l’argumentaire semble compatible avec les valeurs du Parti Pirate,  la formulation actuelle de l’initiative est dangereuse et sa faisabilité plus qu’incertaine, c’est pourquoi nous conseillons fortement de voter NON.

Référendum contre la surveillance des assurés: protégeons notre sphère privée

Le PPVD s’est prononcé unanimement en faveur du référendum lancé contre la nouvelle loi sur la surveillance des assurés. L’assemblée a conclu que ces mesures empiètent de manière disproportionnée sur le droit à la vie privée, alors que des mesures existent déjà permettant de prévenir les abus aux assurances sociales. Nous soutenons donc pleinement ce référendum et mettrons tous en œuvre pour sa réussite future. 
Loïc Arm et Bernard Déglon, co-présidents du PPVD

Laisser un commentaire

Notice: Comments reflect the opinions of those who wrote them. Allowing people to comment here does not mean that we also agree with them.

Your email address won't be displayed. Required fields are marked with this sign: *

*

More information

Nos événements

There are no events.

Nos derniers tweetos: