Votations du 25 novembre 2018 – A vos armes!

Lors de sa dernière assemblée générale, le Parti Pirate Vaudois a pris position sur les votations du 25 novembre. Voici une synthèse des arguments présentés durant ces débats:

Modification du 16 mars 2018 de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA)

La modification de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances semble avoir été rédigée par les assureurs. Celle-ci leur donne le pouvoir de faire surveiller des assurés sur la base de vagues soupçons d’abus et selon des critères laissés à leur discrétion. Cela signifie que chacun pourrait être suivi dans l’espace public à son insu, jusque chez soi, et être espionné, pour peu qu’une fenêtre ou le jardin donnent sur la rue. Cette loi autorise également un fichage d’une partie de la population par des entreprises privées, ce qui est sans précédent. Ces fiches seront partagées entre les assurances si les assurés concernés ont été poursuivis et condamnés par la justice. Cette loi introduit ainsi une brèche béante dans le droit suisse concernant le respect de la vie intime des individus, oblitère la présomption d’innocence et donne à une catégorie d’entreprises privées des privilèges supérieurs à ceux de la police! Et ce sous le seul prétexte de combattre les abus, alors qu’il y a moins d’arnaques aux assurances sociales que de citoyens qui y ont droit, mais n’y ont pas recours. Le Parti Pirate ne tolérera pas cette modification de la loi et son assemblée générale recommande un rejet clair et net de cette loi qui empiète inutilement sur des droits fondamentaux de tous.

Initiative « Vaches à cornes »

L’initiative « Pour la dignité des animaux de rente agricoles (Initiative pour les vaches à cornes » cherche à apporter une précision anecdotique à la spécification constitutionnelle de dignité des animaux d’élevage par un retrait des subventions allouées au bovins privés de leurs cornes. Une telle précision ne doit en aucun cas figurer dans la Constitution, mais dans la loi afférente à l’article traitant de la dignité animale ou son ordonnance d’application. De plus, l’initiative va clairement à l’encontre du collège des vétérinaires cantonaux qui n’envisage pas le retrait des cornes des animaux comme une pratique allant à l’encontre de leur dignité. Pour ces raisons, le PPVD encourage chacun à voter NON à cette initiative.

Initiative «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)»

L’initiative « Le droit suisse au lieu de juges étrangers », ironiquement sous-titrée « initiative pour l’autodétermination », est une nouvelle attaque des partis populistes aux fondements de la structure politique suisse traditionnelle. Non seulement elle met en danger des années de négociations avec les états signataires d’accords avec la Suisse, mais elle pose également des problèmes internes à la Suisse. En effet, cette initiative diminue grandement la liberté d’autodétermination des Cantons, les assujettissant servilement à la Constitution, mais surtout elle place la Constitution comme source « suprême » du droit suisse. Cette subtilité place à la portée de tout mouvement populiste la possibilité de s’emparer de la compétence législative, chose jusqu’à présent réservée à des élus et des magistrats compétents. La Suisse prendrait la forme d’un état centralisé, loin de la Confédération actuelle.
L’initiative oblige également que tout traité international soit validé par une votation populaire, ce qui, en plus de permettre une nouvelle fois aux mouvements populistes extrémistes de saboter la tradition de sage compromis de notre pays, va engendrer des coûts énormes par la multiplication de votations populaires.
Pour toutes ces raisons le PPVD recommande un ferme NON à cette initiative.

Le PPVD vous encourage à faire usage de votre droit de vote afin de protéger vos libertés individuelles tout en permettant à la Suisse de garder le cap vers un avenir prospère.

Loïc Arm et Bernard Déglon, coprésidents du PPVD


Laisser un commentaire

Notice: Comments reflect the opinions of those who wrote them. Allowing people to comment here does not mean that we also agree with them.

Your email address won't be displayed. Required fields are marked with this sign: *

*

More information

Nos événements

There are no events.

Nos derniers tweetos: