Le Parti Pirate Vaudois vous présente sa liste et sa campagne. Le PPVD est comme vous, différent !

Des candidats Pirates pour une liste inédite. Si les spécialistes en informatique sont toujours présents dans le mouvement pirate, s’y sont joints des citoyens de nombreux horizons différents, conscients de l’importance des enjeux de la prochaine législature.

Le PPVD tient d’ailleurs sa première promesse électorale de 2015: une liste paritaire.

Le Parti Pirate vous présente son équipage de candidat·e·s pour les élections au Conseil national ! Représentatif·ves de la diversité de la population, nos Pirates viennent à votre rencontre sur les marchés des communes vaudoises jusqu’au 19 octobre.

Emmanuelle Germond

36 ans, traductrice Geek-Humain, habitant à Lausanne.

Son projet pour la Suisse:

Faire de la Suisse le vainqueur de la révolution numérique

Soutenir le développement d’une gouvernance pragmatique au sein des administrations afin de réduire les gaspillages

Développer une cyberdéfense générale pour protéger l’ensemble de la population suisse

Développer une économie de proximité résiliente laissant la part belle à l’innovation

Lancer la transformation du filet social suisse pour lui donner la force nécessaire afin d’affronter les défis du XXIe siècle

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Loïc Arm

31 ans, enseignant, Dr. ès Sciences EPFL, habitant à St-Maurice.

Son projet pour la Suisse :

Œuvrer au développement d’une société harmonieuse, libérale mais sans laissés-pour-compte, fondée sur une action politique réfléchie, équilibrée et tournée vers l’avenir.

Renforcer le développement d’une démocratie saine, dans laquelle les lobbies seraient mieux encadrés et le financement de la politique plus transparent.

Favoriser le développement du partage culturel en ligne tout en améliorant les soutiens à la création, afin de donner à chaque citoyen-ne les moyens concrets de développer une pensée critique et de participer à l’enrichissement culturel collectif.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Ariane Beldi

42 ans, assistante de communication, habitante de Crans-près-Céligny.

Son projet pour la Suisse :

Lutter contre un usage abusif des données électroniques qui déboucherait sur la mise sous surveillance arbitraire de la population.

Favoriser la recherche et la formation dans le champs de l’industrie écologique, avec une emphase sur la prise en compte du cycle de vie des matériaux et leur remplacement par d’autres matériaux moins dangereux pour l’homme et l’environnement.

S’engager pour une politique permettant à la Suisse de rester leader mondial dans ses principaux domaines scientifiques et industriels.

Favoriser la stricte séparation des églises et de l’Etat.

Soutenir toute initiative visant à diffuser une pensée rationnelle, afin de résister à la montée d’une «pensée magique» moderne.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Bernard Déglon

31 ans, assistant social, habitant de Fribourg.

Son projet pour la Suisse :

Développer et repenser les infrastructures suisses dans un esprit à la fois libéral, social, écologique.

Promouvoir une société où chacun peut vivre et exprimer ses idées en toute liberté.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Marie-France Perroud

50 ans, sociologue, mère d’un enfant, Lausanne.

Son projet pour la Suisse :

La garantie d’un revenu d’existence digne, par une juste redistribution de la valeur produite dans toute l’économie, traditionnelle comme numérique.

La reconnaissance – y compris économique – du travail “invisible” fait en immense majorité par les femmes : soins aux proches dépendants, travail éducatif et ménager.

L’intégration du développement du numérique dans tous les aspects de la société actuelle et ses enjeux pour la réglementation du droit du travail, de la protection de la sphère privée, de la communication, etc.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Carlos Polo

50 ans, père de 2 enfants, chef de projet, Nyon.

Son projet pour la Suisse :

Le développement des prestations de l’administration, y compris par voie électronique électronique, où l’open-data est au service du citoyen.

Une politique de cybersécurité dans laquelle une approche de défense générale intégrée est favorisée, plutôt qu’une ligne de Maginot réservée à la seule armée.

Le développement d’une politique de l’innovation et du développement des startups dans les domaines émergents des nouvelles technologies

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Félicie Chinet

21 ans, construction métallique, habitant à Lausanne.

Son projet pour la Suisse :

Une équité sociale humaniste face aux compagnies d’assurance privées obligatoires et abusives.

La reconnaissance de l’identité numérique en tant que part entière de l’intégrité de l’individu.

Encourager l’information et la prévention dans le cadre orphelin des maladies psychiques.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Alexis Clerc

33 ans, technicien en informatique, habitant à Yverdon-les-Bains.

Son projet pour la Suisse :

Faciliter la création et l’accès aux solutions de garde pour les enfants et leur famille.

Favoriser et promouvoir l’accès de chacun aux technologies de l’information.

Accroître la sécurité ainsi que la protection de chaque citoyen sur les réseaux informatiques.

Améliorer les échanges ainsi que la mobilité au sein des villes et dans l’ensemble du pays.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Marcia Arm

59 ans, mère de 2 enfants, ancienne employée postale, habitant à Payerne.

Son projet pour la Suisse :

Réformer le système de caisses maladie pour tendre vers une équité sociale

Réformer le système social pour que chacun puisse vivre dans la dignité, notamment grâce au RBI

Lutter contre le manque de transparence dans tous les aspects de la vie politique suisse

Pour en savoir plus, consultez sa page!

Jean-Marc Vandel

51 ans, ingénieur EPFL, instructeur de tango, DJ international, habitant à Savigny.

Son projet pour la Suisse :

La promotion d’une utilisation positive et humaniste des nouvelles technologies de façon respectueuse de l’individu et de la démocratie.

La transparence totale dans les processus démocratiques et décisionnels de la confédération.

Pour en savoir plus, consultez sa page!

C’est conscient que la Suisse a besoin aujourd’hui de solutions pertinentes que le PPVD présente aux Vaudoises et aux Vaudois une équipe compétente, informée et armée pour faire face aux défis de la prochaine législature. Voyez notre calendrier pour plus d’infos.


Laisser un commentaire

Notice: Comments reflect the opinions of those who wrote them. Allowing people to comment here does not mean that we also agree with them.

Your email address won't be displayed. Required fields are marked with this sign: *

*

More information

Nos derniers tweetos: